Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 21:17

 

 

En cliquant sur les chiffres, vous aurez accès à 3 diaporamas vous présentant:

1. Les outils à notre disposition pour construire des séquences actionnelles permettant la validation de la compétence 2 du Livret Personnel de Compétences

2.  Comment transformer une validation de compétences en notes

3.  Un exemple de séquence construit à partir de ces outils.

 

Merci de laisser un commentaire!

Repost 0
Published by Mrs Cadot - dans CECRL
commenter cet article
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 23:20
A cause de la grève, la suite de la formation a été annulée par la rectrice. Pour éviter toute frustration, je mets en ligne la suite du programme. J'espère qu'elle sera utile aussi aux autres collègues des autres académies...

Pour visionner le diaporama , c'est ici


Et comme d'habitude, merci de laisser vos réactions, questions...
Repost 0
Published by Mrs Cadot - dans CECRL
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 19:56
Voici le diaporama que je propose à mes stagiaires lors du stage que j'anime sur la mise en place du CECRL dans la classe d'anglais.
Après un petit récapitulatif des principes du CECRL vous trouverez des exemples de sa mise en application.
J'espère sincérement que ça vous sera utile!
Si vous avez des commentaires, des critiques ou des remarques pour améliorer ce travail, n'hésitez surtout pas à les laisser car le but principal de ce blog ce n'est pas de prétendre que JE détiens LA vérité mais seulement d'échanger nos points de vue et nos pratiques.

Le DIAPORAMA est ici

Dans mon prochain article, je vous détaillerai la séquence proposée.





Repost 0
Published by Mrs Cadot - dans CECRL
commenter cet article
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 07:29

Pourquoi ce titre, maintenant.. ?
Tout simplement parce que depuis 1 semaine maintenant je suis harcelée de commentaires d'une personne qui remet en cause le bienfait de ce site et du CECRL... Vous pourrez voir la conversation dans les commentaires de l'article " qu'est ce que le CECRL" ..
Libre à cette personne de penser ce qu'elle veut mais je pense qu'elle doit aussi faire preuve de tolérance et me laisser la liberté de publier... En outre, je suis comparée par cette personne à un "dictateur", un "gourou" du CECRL qui IMPOSE à tous ceux qui viennent me lire MA vision des choses...
Il m'a donc semblé important de justifier l'existence de ce blog.

  A un moment de ma carrière, j’ai eu des coups de « blues » car je ne  savais plus comment m’en sortir avec certains  élèves  que j’avais en face de moi car les méthodes que je connaissais ne fonctionnaient plus avec ce nouveau public d'élèves...Et j'avoue que j'allais dans certains cours à reculons et avec beaucoup d'appréhensions..

Je me sentais désœuvrée. Je ne savais plus comment les intéresser à la chose scolaire.  Mes relations avec eux étaient pourtant  bonnes mais ça ne me suffisait plus... Je me devais de les faire apprendre et progresser.

Etant férue de didactique, j’ai cherché des solutions adaptées à mes problèmes parmi les méthodes qui existaient  et le CECRL m’a apporté des solutions. C’est pour cela que j’ai cherché à en savoir plus et  j’ai vraiment  commencé à creuser la question…

  Mais le problème,  c’est que le CECRL  est très complexe et avant de me l'approprier, j'y est passé de nombreux mois....Je comprends donc que tant de professeurs ont des  soucis pour l’appliquer dans leurs classes et que la notion reste très vague pour certains d'entre eux...et du coup on entend un peu de tout et n'importe quoi sur le sujet.

En fait, le cadre est loin d’être rigide…Aucune  solution n’est imposée. On nous donne juste quelques pistes de réflexions très vagues… qui ne concernent en outre que l’EVALUATION.

  C’est cela qui déstabilise  et qui fausse généralement notre perception du CECRL car cela va à l’encontre de notre mission  première qui  est  celle de faire APPRENDRE….avant d’évaluer !

J’ai moi-même été confrontée à ce problème  ne sachant ni par quel bout commencer ni ce qu'on attendait de moi pour sa mise en place dans la classe. L'expérimentation allait donc commencer...

   Quelque part, c'est aussi ce qui me plait dans l'enseignement. On me laisse toute latitude pour mettre en place et essayer des choses dans ma classe. Je ne me sens pas étriquée par ce système, bien au contraire et parfois j'aimerais quand même être un peu plus guidée. Ca faciliterait les choses. Cependant pour trouver des solutions, j ai donc dû décortiquer le CECRL  afin de mieux le comprendre et me l’approprier.

  Sachant que d’autres profs étaient intéressés par le sujet, j’ai décidé de créer ce blog dans le but d’échanger nos différentes lectures ou réflexions sur la mise en place du cadre dans la classe. Je ne propose dans ce blog que MA lecture ainsi que des applications concrètes dans mes classes.  A AUCUN MOMENT, je n'ai prétendu DETENIR LA VERITE.  NULLE PART,  je n’ai  dit que c'était LA lecture qu'il fallait faire du cadre. J’avoue donc mal comprendre les reproches qui me sont faits. Ce blog n'avait donc pas d'autre but  que d'apporter une pierre à l'édifice, d'aider ceux qui ne savaient pas par quel bout le prendre en leur donnant des exemples d'application. En fait, tout ce que moi même j'aurai aimé trouver quand j'ai commencé mes recherches...


En résumé voici un exemple de ce que ça peut donner.

   D'abord, j'annonce la tâche finale par ex: «  Tu  présenteras à l'oral pour les autres camarades le sport pratiqué par ton correspondant »

  L’élève voit l'horizon certes,  mais pour lui la mission est périlleuse car il prend alors conscience de tous les savoirs et savoir-faire qui vont être nécessaires à la réalisation de cette tâche.  Mais l’élève  "trace aussi  le chemin" en listant ces savoirs et savoir-faire : par ex, d'abord il va me falloir COMPRENDRE la lettre de mon correspondant, LIRE, COMPRENDRE un texte sur internet présentant ce sport pour y puiser les informations nécessaires. METTRE EN RELATION ces informations pour pouvoir ensuite les résumer  et les présenter à mes camarades à l'oral, ce qui implique qu'un travail de prononciation ait été fait au préalable...  Le fait de lister ces savoirs et savoir –faire permet d’impliquer l’élève dans son apprentissage.

  Pour pouvoir mener tout cela à bien, le prof doit faire acquérir de nombreux savoirs "lexique du sport, modalité pour le règlement..,  et surtout de nombreux savoir -faire (comprendre un texte, s'exprimer à l'oral en continu.... Pour faire acquérir ces savoirs et savoir-faire,  je leur présente des textes traitant  d'autres sports que ceux sur lesquels ils vont travailler. Ces textes vont me permettre de leur faire acquérir des stratégies qui vont les aider à mieux comprendre d’autres textes et donc de devenir plus autonomes A partir de ces  textes,  l'élève va avoir des tâches à accomplir comme par exemple :

1. prélever les idées majeures à développer dans leur futur exposé. L'élève,  après avoir appris que 1 paragraphe = une idée,  va rechercher le titre des paragraphes pour retrouver les rubriques : .ex: origines du sport, règles, nombre de joueurs, nom du terrain, équipement....

Ces rubriques  vont ensuite servir de canevas, de feuille de route, de guide pour leurs prochaines recherches sur le net...

2. Les élèves vont aussi devoir rechercher les expressions, le lexique et les structures qui vont ensuite leur  permettre de développer les rubriques

Ces textes permettent donc outre l’enrichissement culturel (connaître des sports inconnus en Martinique), un enrichissement linguistique non négligeable car les différentes expressions synonymes qu’ils vont relever,  vont lui permettre de compenser. En effet, lorsqu’il ne se rappellera plus d’une forme...il en aura d'autres à sa disposition...

  Du coup, grâce à ce travail préalable, l’élève sait exactement ce qu'il a à faire et comment il doit le faire. Et pendant toute la séquence, c’est l'élève qui travaille, qui réfléchit, qui cherche et donc qui construit son savoir et développe ses compétences.  C’est ce que j’entends quand je dis  « que l'élève apprend par lui-même ».  Je développe son esprit. Je le guide, je balise et débroussaille le chemin certes mais je n’en fais pas quelqu’un d’assisté. Je ne lui apporte rien sur un plateau doré. Au contraire,  je lui donne des outils pour le rendre autonome.

  Quant à  l’exposé, donc la tâche finale, il  sert d’évaluation à  tout ce travail d’acquisition de compétences et de connaissances qui a été fait en amont. Il permet de vérifier que l’élève est  bien capable d’utiliser les outils adéquats. En fait, je vérifie  au travers de compétences, les connaissances  de l’élève. La tâche finale permet donc de se rendre compte de ce que l’élève est capable de faire avec ce qu’il a appris.

 L’avantage du cadre c’est qu’il ne laisse personne de côté."Le but » ce n'est pas d'être le 1er de la classe mais de faire de son mieux en fonction de ses capacités.  Ce principe est l'essence même du CECRL. L'objectif n'est pas de faire de tous nos élèves des linguistes émérites.... mais de les faire PROGRESSER.  De partir de leur niveau et de les amener le plus loin possible.  Si on compare le cursus scolaire à un Marathon.  Tous nos élèves ne sont pas des Marathoniens dans l’âme ! (contrairement à ce que vous pensez), ce n’est pas pour autant qu’ils n’ont pas le droit de courir ….d’ailleurs, il arrive qu’avec un bon entrainement, même les moins sportifs réussissent à finir la course …. 

ET ATTENTION «  se mettre au niveau des élèves », ca ne veut pas dire faire un enseignement au rabais. C’est juste fixer des objectifs  réalisables et gradués dans la difficulté afin que l’élève ait envie de les atteindre. Il y a une difficulté mais elle est à sa portée... Ca ne lui parait pas insurmontable et du coup il essaie... Et quand il y arrive, il y prend goût.... Cela n’empêche absolument pas l’exigence. Quand je dis qu'il faut privilégier l'aisance et le reste suivra, ca ne veut PAS dire qu'on laisse passer tout et n'importe quoi... Je pense qu’il  ne faut pas interrompre un élève quand il parle sous prétexte qu'il a commis une erreur. Je l'écoute d'abord et quand il a fini, je lui fais part de ses erreurs mais en plus je mets en place avec lui des stratégies pour qu'il ne les refasse plus...Je pense aussi qu'il faut graduer les exigences. Une erreur de prononciation est à mon avis plus importante qu'une erreur de grammaire car elle nuit réellement à la communication.  Certains élèves n’ont pas la capacité de TOUT corriger. Je privilégie donc pour ces élèves- là la communication. Cela ne veut pas dire que je le fais pour tous les élèves. Je serai plus exigeante  avec ceux qui ont la capacité de gérer les deux ! Le CECRL permet de faire cela sans pénaliser les meilleurs et sans dégoûter non plus les plus faibles...

En fait, ce que j’aime dans le CECRL c’est qu’il permet un apprentissage différencié.  Il permet de ne pas brûler les étapes. Il permet d’attendre que l’élève soit prêt à recevoir le savoir  avant de le dispenser sinon il ne sera pas efficace.  Un enfant qui apprend la langue maternelle utilise des mots pour se faire comprendre sans avoir besoin pour autant de savoir que c’est un verbe ou un nom … Je ne dis pas qu’il ne faille pas le faire,  au contraire , car à mon avis cela lui permettra ensuite de mieux fixer les acquis , de construire des nouveaux savoirs et d’enrichir son expression, je veux juste dire par là, que ce travail ne pourra porter ses fruits que lorsque l’enfant aura suffisamment de mots et d'expression et de manipulation à son acquis….et peut être aussi  la maturité intellectuel pour se l'approprier! On a trop tendance à passer tout de suite à l'explication du fait grammatical  avant même d'avoir donner suffisamment de contextes dans lesquels ces structures apparaissent...

 Appliquer le CECRL dans sa classe ce n’est pas que faire des simulations de ce qui se passe dans la société… (Ça arrive que des scénarios soient basés la dessus mais il y a beaucoup d’autres possibilités. Celles ci  sont laissées à l’entière imagination du PROF.  L’objectif du CECRL c’est surtout d’amener les élèves à acquérir et développer des compétences qui lui permettront ensuite d’utiliser ses savoirs et qui le rendront de plus en plus autonome….

 


Repost 0
Published by Mrs Cadot - dans CECRL
commenter cet article
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 19:20

Séquence : FOOD

Niveau visé : B1

Classe : 3°

 

Scénario : Dans le cadre d’une campagne d’information à la santé, une école américaine lance le concours du meilleur menu équilibré prenant en compte les produits locaux.

Vous devrez donc réaliser un menu équilibré à base de produits locaux avant vendredi 11 janvier accompagné d’une lettre expliquant vos choix et prouvant que vous avez bien compris ce qu’est un menu équilibré.

La classe sélectionnera ensuite 5 menus. Vous viendrez défendre à l’oral le menu que vous préférez  afin de  le proposer au jury du concours. Le menu ayant eu le plus de voix, sera le gagnant.

 

Tâches finales : évaluation sommative

PE :

- Réaliser un menu équilibré prenant en compte les produits locaux

- Ecrire une lettre accompagnant le menu dans laquelle on montre ses connaissances et explique ses choix

PPC :

Dire quel menu est le plus équilibré et pourquoi.

 

Tâches intermédiaires:

CO : écouter une conférence pour obtenir des connaissances sur ce qu’est un menu équilibré + obtenir des conseils  auprès d’une diététicienne parmi 3 menus.

CE : lire un texte pour approfondir ses connaissances sur une alimentation saine

 
CONSEIL: Ne pas donner le scénario en entier. La séquence étant longue, il faut mieux d'abord dire qu'un concours est organisé et qui nécessite des connaissances sur ce qu'est une alimentation équilibrée puis présenter le projet ( écriture menu, lettre + choix) 

Séance 1 : CO + PO

- Afin de présenter le début du projet : je fais deviner le thème aux élèves à partir d’une affiche émise par l’école qui lance le concours. Je ne montre que la dernière car elle met l'accent sur le mot "balanced diet" et je laisse les élèves réagir
exemple de production attendue
As the word "balance" is repeated twice, I suppose we're going to deal with food....  J'annonce que cette école lance un concours qui porte sur ce thème.

ASTUCES pour faire parler les élèves


Ensuite, afin d'afiner leurs connaissances sur ce qu'est une alimentation équilibrée, je leur propose cette animation émise par le ministère de l'agriculture américain qui explique les différents groupes d'aliments.
si vous ne pouvez ouvrir le lien , elle se trouve à l'adresse suivante :
http://www.mypyramid.gov/pyramid/index.htm

Vous pouvez éventuellement l'introduire en proposant l'animation suivante :Un grand merci à  la personne (Allamand)qui m'a gentiment indiquée  le lien suivant: http://www.youtube.com/watch?v=leFu9ndUOWY

Je ne montre que les 2 premières images USDA, Pyramid + l'image de la pyramid à 0.26. ( les couleurs)sans son afin qu'ils émettent des hypothèses sur qui a emis le documents et de quoi ca va parler. En outre, l'image des bandes de couleurs permet un travail sur le comparatif et superlatif
Avant de vérifier les hypothèses en écoutant le document, comme il contient du lexique que les élèves ne connaissent pas forcément et qui risquent d'entraver la compréhension,  je  propose le travail suivant  qui a un double objectif:
1)      Apporter les éléments lexicaux qui risquent de nuire à la compréhension (activité de pré-écoute)

2)      Apporter des connaissances phonologiques + orthoépiques qui vont permettre  aux élèves de prononcer les mots nouveaux correctement et préparer ainsi à la compréhension écrite qui suivra en séance 3. ( activité de pré-lecture)

 NB: LA compétence orthoépique est la capacité qu'a un élève à lire correctement un mot qu'il n'a jamais vu avant grâce à sa connaissance de la langue;
ex: il connait wake, cake, take le jour où il rencontre bake, il doit par similitude d'écriture , retrouver sa prononciation
Voir l'exercice ici

Puis on vérifie les hypothèses par l'écoute de l'animation qui a pour but de nommer les différentes catégories alimentaire et les aliments correspondants

 

 Récapitulatif qui permet la production de phrases au comparatif et superlatif.

Mise en commun et récapitulatif

 Orange is for grains …..+ discussion sur les premiers constats de ce qu’on doit manger par jour qui servira de prise de notes ainsi que les phrases aux comparatifs reproduites avec le nom des groupes

exemple de production:  

We must  eat more grains than any other group food

We mustn’t eat too much oil nor too much sugar

We can eat as many grains as vegetables

We should eat more grains than milk product

We may drink as much water as we want

 HW :  préparer 5 questions aux camarades pour tester leurs connaissances + savoir prononcer les mots et connaître les règles de prononciation ( évaluation de la compétence orthoépique la séance suivante) + réflechir à l'aide des phrases du cahier à la formation du comparatif et du superlatif + exercice d'application à partir d'un tableau de calories.

Séance 2: Activités langagières majeures : CE + PO 

- amener les élèves à compléter leurs connaissances sur un menu équilibré à l’aide d’un CE  qui apporte des renseignements sur la  quantité à prendre par groupe , la  fréquence
- repérer les éléments  lexicaux ( la nourriture) , grammaticaux( la quantité) , culturels (oz _ ounce : 30g / 1 cup= 8 ounces / 1 pound = 16 ounces)   nécessaires à la réalisation de la tâche finale

pré-requis:

SAVOIR FAIRE: utiliser le dictionnaire:

Après une vérification des acquis, faire comprendre aux élèves qu'il leur manque des informations notamment au niveau de la quantité, de la fréquence et du lexique.  Distribution de la fiche et travail de recherche.

Pendant que les élèves travaillent à l’écrit, ils sont évalués et notés  individuellement sur la compétence orthoépique: les élèves doivent lire les mots suivants:

rice /wheat/  meal / peas / case/ fiber / beets / pasta / grapes/ peaches / pineapple/ made / cheese / beef / ham / lamb/ peanuts / carrots / bake / ice-cream /  flakes / clementine.

 

Les élèves doivent compléter la fiche de travail grâce aux textes qui sont distribués. Ces textes vont du simples au plus complexes, ce qui permet de faire participer tout le monde.Tous les textes sont sur ce site:
http://www.mypyramid.gov/pyramid/index.htm

proposition d'exploitation du doc écrit

Le tableau permet de résumer les éléments à connaître pour réaliser la tache de mise en commun et plus tard il sera indispensable à la réalisation de la tache finale.

HW : Savoir dire + écrire le lexique (Au moins 5 de chaque groupe + ceux vus en classe ) et les classer dans un dessin représentatif du groupe et de la couleur

ex : Plaquette de beurre / haricots rouges / boite de lait / cerise / poivron / pain.

+ préparer questionnaire aux camarades pour jouer à  «  who wants to be a champion » à partir du lexique et des connaissances acquises jusqu’à présent

 

Séance 3 :

Je ramasse les exercices de classement afin de les corriger. Les meilleurs seront récompensés

Travail d’appropriation  du superlatif ou du comparatif  à partir de différentes photos + tableau de calories

A partir de photos de plats + tableau de calories, les élèves doivent jouer les diététiciens et dire pourquoi le menu est équilibré ou pas. Ce travail permet de rebrasser la notion de quantité + comparatif et superlatif et de faire comprendre aux élèves que quand on a 2 éléments en anglais, on ne peut pas employer le superlatif.
(Les petits dessins sur le plat, aide à comprendre ce que c'est. )

Hw :  apprendre par Cœur la prise de note, elle  servira de modèle à la réalisation de la tâche finale.

+ réflexion sur la notion de quantité à partir de la trace écrite +  exercice d’appropriation sur la notion de quantité  + lexique à réviser.

NB: trop de collègues se plaignent que leurs élèves ne parlent pas. Pour parler il  faut d'abord avoir un modèle... Toujours prévoir un minimum à faire produire par les plus faibles.

Séance 4 :

Evaluation formative écrite à partir de photos sur la comparaison de 3 plats ( comparatif / superlatif / lexique)  Les élèves se servent de ce qu'ils ont appris par coeur pour parler des plats.

Cette évaluation formative sert en outre d'anticipation à un document audio  dans lequel une diététicienne donne son opinion sur le plat qui pour elle semble le plus équilibré et dit pourquoi.
(demandez à l'assistante ou un copain anglophone d'enregistrer un texte pour vous! Je n'en ai pas trouvé sur le net. Si vous en avez un, n'hésitez pas à me l'envoyez, je suis preneuse. )
nathalie.cadot@gmail.com
On vérifie les hypothèses des élèves par l'écoute puis  à partir de ce support audio,  on met en place la prononciation par le repérage de divers points. Le texte sera ensuite à apprendre par coeur et  servira de modèle pour que les élèves puissent réaliser la tache finale en production orale.

repérage des groupes de souffles / sens

repérage des liaisons

repérage des mots accentués

repérage du phonème de la syllabe accentuée

repérage de la forme faible de as / than

Hw : Savoir dire le texte par cœur en respectant les consignes de la fiche d’auto-évaluation

 

Séance 5

Objectif : Présenter la dernière partie du scénario : à quoi nous servait _il de savoir ce qu’est une alimentation équilibrée ? affiche présentant le concours 
healthy-eating--menu-june2007.JPG

Cela permet de mettre l’accent sur ce qui reste à travailler à savoir : besoin de connaître les produits locaux + savoir écrire un menu . Pour cela, la séance est consacrée à un travail de repérage, appropriation et de mémorisation sur les produits locaux à partir  des pages  réalisées par Chantal Rémion et Marie-Pierre Carrère
Ces pages sont extraites de l'ancien site académique (qui était alors administré par Marie-Claire Bolnet)
http://www-peda.ac-martinique.fr/anglais/2_panierfruits.shtml

+ récitation orale du texte pendant que les autres font leur travail de recherche. 

HW : savoir dire et écrire les mots au moins 5 mots de chaque catégorie+ écrire 5 définitions pour camarades afin qu’ils retrouvent les mots
+ Travail sur menu : A partir de 3 menus différents, retrouver les caractéristiques de ce document : mise en page + lexique

Séance 6 :
vérification des acquis par le questionnement inter élèves + vérification du HW et  travail sur la compétence  pragmatique
NB: ici la compétence pragmatique c'est en fait de savoir la mise en page du menu et les termes spécifiques: Starters/Appetizers/Entrees/Hors D'oeuvres 
Soups
Main Courses (Meat/Fish/Vegetarian)
Desserts
Beverages (Coffee etc.)
puis travail d’élaboration d’un menu avec produit locaux ( eva formative)  cela permet de voir au professeur si les élèves ont compris ce qu'on attend d'eux. Je ramasse les menus afin de donner des conseils pour les améliorer.

Séance 7 :

Faire une  pause réflexive qui sert d’auto-évaluation et permet aux élèves de réviser, de remédier aux éventuels problèmes qui subsistent avant l’évaluation  sommative.

Compte rendu des menus. Les élèves rectifient ce qui ne va pas +  Complète la fiche des compétences à maîtriser pour réaliser la tâche finale. Cela me permet de vérifier qu’ils savent bien tous ce qu’on a vu et ce qu’il y a revoir.

HW : mettre en page le menu  + réviser la fiche pour évaluation

NB: cette fiche n'est pas donnée toute remplie. Elle est à remplir avec les élèves toute au long de la séquence et leur sert d'auto-évaluation après chaque exercice fait en cours.

Séance 8 :

Objectif : réalisation de la tâche finale en évaluation sommative de l’écrit

Déroulement :

JE ramasse les menus mis en forme afin de sélectionner les 5  qui seront utilisés en séance 9

Ecriture d’un menu  équilibré à partir d’aliments imposés et lettre  explicative des choix qui ont été fait afin de montrer sa connaissance de ce qu’est un menu équilibré

Exemple d'évaluation prenant en compte le CECRL

Grille d’évaluation menu

Grille d’évaluation lettre

 

Séance 9;

Objectif : Réalisation de la tâche finale en évaluation sommative

Support : les 3 menus les plus équilibrés créés par les élèves

Déroulement : Présentation des 5 menus sélectionnés

Les élèvent doivent me dire lequel est le plus équilibré des 5 et pourquoi. Sachant que le menu remportant le plus de voix sera le gagnant du concours

 grille d'évaluation de la PPC

 
      N'hésitez pas à laisser vos commentaires, ça me récompensera du travail éffectué.  Il n'y a rien de plus frustrant que de voir que les pages sont visitées sans que je n'ai réellement de retour . La critique est toujours interessante. Faites moi part de vos suggestions, amélirations possibles.

    Si vous le faites en classe, dites moi s'il a fonctionné, qu'est ce qui a bloqué.... C'est toujours très interessant d'échanger. C'est un peu la raison pour laquelle je le partage avec vous....

    Si vous avez des questions, réactions... écrivez moi à l'adresse suivante: 
 nathalie.cadot@gmail.com 




 

Repost 0
Published by Mrs Cadot - dans CECRL
commenter cet article
3 juin 2007 7 03 /06 /juin /2007 04:20

Comment le CECRL peut-il nous aider à évaluer

D'abord,  il faut évaluer le niveau des élèves dès le début de l'année à l'aide d'évaluations diagnostiques dans les 5 activités langagières. 

Ensuite, il faut reporter les résultats des évaluations dans un livret de compétences en langue basé sur les niveaux à atteindre et les programmes officiels. Je sais que cet instrument existe ( portfolio) mais il ne me convient pas car j'ai besoin d'un outil beacoup plus personnalisé.

Puis, il  faut établir un planning de travail en accord avec l'élève par trimestre en termes d'objectifs à atteindre. L'élève est ainsi au  coeur de son apprentissage. Il peut demander à tout moment  à valider les compétences qu'il n'a pas encore acquises et voit son évolution.

 Voici un exemple de livret que je propose pour la Compréhension de l'oral (feuillet2)

Attention le feuillet 1, n'est pas à utiliser tel quel. Le niveau A1 ou A2 indiqué ne correspond pas rééllement au programme officiel. C'est juste ce que propose  à mes collègues qui vont reprendre mes élèves en 5°,afin qu'ils voient  ce que j'ai fait avec leurs futurs élèves en 6°pour qu'ils complètent ou peaufinent le travail afin de ne pas pénaliser les élèves. Je ne suis pas le manuel et travaille par scénario ce qui ne me permet pas de faire tout de façon linéaire.

 je vous recommande ce site pour vos évaluations :

En espérant que ca vous aide...

 N'hésitez pas à laisser vos commentaires!

Repost 0
Published by Mrs Cadot - dans CECRL
commenter cet article
26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 22:19

                  Etant formatrice CECRL  et mettant en place le CECRL au quotidien dans ma classe, voilà les pistes que je vous propose concernant la création d'une séquence :

Quelques définitions concernant les mots clés du CECRL afin que l'on soit tous sûr de parler de la meme chose:

1. Quelle est la perspective retenue ? en quoi consiste t’elle ?

               C'est la perspective actionnelle : Cette perspective met en évidence le lien naturel  entre l’acte de parole et sa finalité, entre le dire et le faire.

 

 

      2. Comment relier le dire au faire ?   

         Il nous faut donc créer des situations où la langue sera utilisée pour faire quelque chose et où l’élève aura à jouer son rôle d’acteur social, c a d un rôle qu’il pourrait avoir plus tard dans la société. Pour rendre cela le plus concret possible, il faut créer un scénario  dans lequel l’élève aura une ou deux tâches finales à accomplir. En général une production orale ou / et écrite.

 

         Grâce à la tâche et au scénario,  l' ’élève sait exactement ce qu’il a à faire , pourquoi il le fait et comment il va s'y prendre puisque le scénario détaille les tâches intermédiaires.

  Ex de tâches finales  : écrire et jouer un sketch pour réserver une chambre d’hôtel au téléphone ou  témoigner d’un crime dans un commissariat , écrire et présenter un bulletin météo télévisé, créer des modèles et commenter un défilé, organiser une fête, réaliser une brochure touristique, réaliser une affiche publicitaire, écrire le rapport d'une enquête....

           Pour accomplir cette / ces tâches finales , l’élève aura à accomplir d’autres tâches intermédiaires/ activités qui vont lui permettre de développer leurs  compétences surtout communicatives et leurs stratégies en langue au travers d’actes langagiers ( CE/ PE/ CO/ PO/ POI )

 3. Quelques définitions :  

Qu’est ce qu’une tâche ?

2 critères permettent d’identifier une tâche :

 

 

    -         Le sens doit primer sur la forme

 -         Le résultat de la tâche doit être concret, identifiable et connu des élèves.

 Les compétences communicatives langagières :

 

          Elles ne sont qu’une partie des compétences générales c a d l’ensemble des connaissances , y compris la culture générale, des savoirs, des savoir-faire et savoir être que possède un individu et qui lui permettent d’agir.

Elles présentent plusieurs composantes, chacune faisant appel à des connaissances et des savoir-faire :

 -         la compétence linguistique : connaissances des formes écrites et sonores et qui se décomposent en compétences :

 ·         lexicales   

 ·         grammaticale   

 ·        phonologique

·        orthographique 

·        orthoépique (Lien graphie/ phonie)  être capable de lire un mot inconnu grâce à sa construction: par ex si je sais dire cake, make, take, le jour où je rencontre le mot "wake" , je saurai le prononcer.

 -         la compétence sociolinguistique : les connaissances et capacités exigées pour faire fonctionner la langue dans sa dimension sociale et qui comprennent :

 ·        les marqueurs de relations sociales 

 ·        règles de politesse  

 

     ·        différents registres de langue 

 

  ·        références à des spécificités culturelles.

 -         la compétence pragmatique :  la connaissance que l’utilisateur a des principes selon lesquels les messages sont :

 ·        organisés,  structurés et adaptés  et

 ·         utilisés pour la réalisation de fonctions communicatives

 

 

         Il s'agit en fait ici de la connaissance des codes: par exemple comment organise t-on une lettre, un rapport, un article de journal et quel lexique lui est particulier: 
    par ex:  S'il s'agit de la lettre , on va travailler sur la place de la date, du nom de l'expéditeur, de la signature, de la formule de politesse ( ca c'est pour la structure) ainsi que sur les fonctions communicatives , telles que: dear.... , best regards, love, I'm looking forward to hearing from you soon...... )

 

              Communiquer c'est utiliser un code linguistique (compétence linguistique) rapporté à une action (compétence pragmatique) dans un contexte socio-culturel et linguistique donné (compétence socio-linguistique).

Les stratégies  : 

 

    - pour développer la compréhension orale et production orale : cliquer ici ( Un grand merci à Sylvie Marc qui a retrouvé le site pour moi!)

 

  - pour développer la comprehension et production écrite : cliquer ici

 
        Voici une grille qui peut vous permettre de construire une séquence basée sur le CECRL à partir d'un manuel

 

     Voici une autre grille qui vous permettra de construire plus facilement vos séquences.

    Pour vous aider voici des pistes de travail  séance / séance pour la construction de la séquence CECRL

    Je vous transmettrai bientôt les scénarios qui ont été créés lors des stages CECRL que j'ai animés. 

           J'espère que ces définitions et grilles vous aideront. N'hésitez pas à poser des questions si vous ne comprenez pas certaines choses ou à laisser des commentaires!
Repost 0
Published by Mrs Cadot - dans CECRL
commenter cet article
3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 04:23
Séquence thématique : THanksgiving
Classe ; 5e
Niveau visé : A2
Scénario : Tu es chargé d’organiser la fête de Thanksgiving pour l’accueil des CM2 au sein du club d’anglais.
Tâche:  Tu diras à ton professeur ce que tu vas faire lors de cette fête ( décoration, repas prévu ) puis tu écriras au  principal pour lui présenter cette fête,lui dire ce que tu as l'intention de faire et lui demander son autorisation.


1ère Séance :
Compétence travaillée : Compréhension Orale + production orale
Activité 1 :
Durée : 10mn
Support : ( grille n°1)
Type de travail ; Individuel + mise en commun collective
objectif: créer les besoins chez les élèves
Déroulement :
 1. Les élèves prennent  connaissance du scénario et complètent la  grille   : ( grille transférable à tous les scénarios )
date What I know What I want to know What I Know now
       
       

La partie "what I want to know " permet la formulation des questions que se posent les élèves et met les élèves en position de demandeurs / chercheurs. Ils sont ainsi au cœur de leur apprentissage.

Cette partie sera complétée tout au long de la séquence au fur et à mesure que les élèves se poseront des questions ; Les questions non élucidées seront traitées lors de la phase d’ Interaction Orale.
La partie what I know quant à elle permettra une mini interaction orale et apportera un début de réponse aux questions.
La partie What I know now est à complèter à chaque fin de cours ou à la maison et permet à l'élève de visualiser tout ce qu'il acquiert au fur et à mesure qu'il avance dans la séquence . En complétant cette partie  en fin de séance, cela permet aussi de faire le bilan de ce qu’ils ont appris ( sorte de bilan des connaissances)

2. Mise en commun des Questions / réponses :
On peut envisager les questions suivantes :
What is Thanksgiving ?
When and where is it celebrated ?
What does it commemorate?
What food do people have for Thanksgiving nowadays?
What do people do for Thanksgiving?

Les questions qui restent en suspend serviront de piste pour la recherche (sans compter toutes les autres questions qui viendront s’ajouter au fur et à mesure de la recherche, au fur et à mesure des besoins . Elles ne peuvent être données maintenant car les élèves n’en ont pas encore le besoin : questions telles que what was the name of the first settlers? Of the Indians who helped them ? …) On est réellement centré sur l’apprenant et ses besoins.

Activité 2 :
Durée : 10mn
Support :  5 greeting cards for Thanksgiving en Powerpoint
Type de travail ; binôme + mise en commun collective
objectif: emettre des hypothèses de contenu à partir d'indices visuels / anticiper l'écoute
Déroulement :
 Les élèves en binôme émettent  des hypothèses à partir des  cartes que l’on peut envoyer/ recevoir pour Thanksgiving et complètent la partie “What I want to know” car d’autres questions seront soulevées telles que : why are these people wearing those clothes?  Why are there Indians? Why is there a boat in the background ?

Travail des hypothèses avec may / must + BV  et de l’opinion + Travail de l’accord et désaccord lors de la mise en commun

Exemple de production orale: For me/ us , Thanksgiving must occur in Autumn as I/ we can see falling leaves . They may have turkey for dinner because the people in the picture are eating turkey. ..  It must be the time to say thank you because it appears 3 times in the text . ..


Activité3:
Durée :15 mn
Support poème de Maude M. Grant «  a Thanksgiving dinner +  aide avec powerpoint )
Type de travail ; Individuel  + mise en commun collective
objectif: vérifier certaines hypothèses émises lors de la phase d'anticipation / apporter un début de réponses à une première question:  
What do they eat for Thanksgiving ?/ comprendre un texte court et clair à l'oral / mettre en bouche et en mémoire le lexique nouveau  Turkey / cranberries / pumpkin pie / potatoes / squash / stuffing / turnips / pickles / + mash et stuff qui sera utilisé ensuite en production orale )
Déroulement :
Les élèves écoutent et regardent les images illustrant le poème. réécoute +  Répétition , pour en faciliter la mémorisation,de chaque mot important qui est expliqué par l'image .

Mise en commun : so What do they eat for Thanksgiving ?
 Complète le what I know now.
exemple de production possible : For Dinner, they have a stuffed turkey with cranberries, turnips, mashed potatoes, pickles and a pumpkin pie for dessert"
"ed" marque de l'achevement.

Activité 4 :
Durée : 20mn
Support :  poème de Maude M. Grant ( oral + écrit)
Type de travail ; Individuel  + mise en commun collective
objectif: repérer l'intonation et en déduire un sentiment / repérer les groupes de souffle pour retrouver le sens / Repérer les liaisons / mettre en bouche et en mémoire le poème.
Déroulement :
Distribution du texte et 3 écoutes pour repérer les éléments suivants :
1ere écoute ; repérage de l’intonation descendante en fin de phrase et montante dans les énumérations
A l’aide de flèches montantes ou descendante, tu indiqueras si l’intonation monte ou descend
Vérification par l’écoute  + répétition
+ écoute de " oh my" éprouve de la joie.

2eme écoute : repérage des groupes de souffle
Consigne ; indique par un slash une pause courte et 2 slashes une pause longue.
Vérification par l’écoute  + répétition

3e écoute : repérage des liaisons + répétition
A l’aide de flèches, tu indiqueras les liaisons audibles.
Vérification par l’écoute  + répétition

Répétition et mémorisation du poème à l’aide des images du powerpoint en respectant l'intonation, les pauses et les liaisons.

HW : savoir dire le poème et s’auto-évaluer  + dire et écrire le lexique( worksheet n°1)

Séance 2:
Compétence travaillée : Compréhension orale + production orale
Activité 1 :
Durée : 10 mn
Support :  “What I know now”
Type de travail ; Individuel 
objectif: vérifier les connaissances
Déroulement :
verification du HW + Evaluation des connaissances: 5 élèves sont évalués par les autres grâce à la grille sur le poème ( cf auto-évaluation)

Activité 2:
Durée : 20 mn
Support témoignage  oral d’une américaine qui raconte ce qu’ elle fait pour THanksgiving : Take it easy ( 2005 - 2006)
Type de travail ; Individuel 
Objectif ; Permet de vérifier et de renforcer les hypothèses et les connaissances. On répondra à la question : When is Thanksgiving ? Where is it celebrated ?How is it celebrated ? What is it about ?
Introduit le lexique suivant: watching TV / a big football match / a parade in New York with gigantic Balloons  + sweet potatoes + green beans + dishes. + l'expression de l'avenir lors de la mise en commun:  she's going to / she will / she 'll qui serviront pour l'expression orale / écrite sur ce qu''ils ont l'intention de préparer pour la fête de Thanksgiving. ( ce qui prépare ainsi  la présentation orale et écrite.)/ repérage des mots clés: répéter plusieurs fois ou accentués. / créer des liens entre les élèments trouvés pour emettre des hypothèses de sens.
Déroulement :
Repérage de qui parle et d’où elle vient et de quoi elle va parler.
Ensuite les élèves écoutent et relèvent les mots / phrases qu’ils comprennent  puis ils émettent des hypothèses sur  les liens possibles entre les éléments pour construire du sens. Et on vérifie les hypothèses par une autre écoute.
On procède ainsi jusqu’à la compréhension totale du texte.

Activité 3 :
Durée : 15 mn
Support :  sélection de phrases du témoignage  + worksheet n°2
Type de travail ; Individuel 
Objectif : Améliorer la prononciation et ainsi la compréhension orale notamment le Th + i long et court, ainsi que l’intonation.
 Déroulement: Travail de repérage.
A.    Ecoute et dit si l’intonation monte ou descend .
B.    Ecoute et ecrit si le i entendu dans les mots est long ou court

Répétition et mémorisation de la bande rythme qui introduit le travail sur le [th]

Activité 4 :
Recap orale  et prise de notes que l’on rajoute à « what I know now » ( 10 mn)
She is going to .... she will eat ......she will watch TV

HW :  Revoir le poème
savoir dire + écrire le what I know now
s’auto-évaluerrsur la bande rythme à savoir par coeur 
Relève dans ton cahier les expressions exprimant les actions futures.
Comment  se construisent-elles?


Séance 3 :
Compétence travaillée : Compréhension Ecrite
Activité1 :
Durée : 15 mn
Support :  Questions travaillées par les élèves
Type de travail ; collectif
Objectif : vérifier les connaissances + permettre l' appropriation + favoriser la  mémorisation des savoirs nouveaux
Déroulement :
3 élèves récitent le poème et sont évalués par les autres élèves à l'aide de la fiche d'évaluation
+ Evaluation orale par les élèves à l'aide de la fiche d'évaluation  de 5 autres élèves tirés au sort sur la bande rythme

Mise en commun du HW
Les actions futures s'expriment à l'aide de " be going to + BV" ou " Sujet + will + BV"
et recap de ce que va faire la fille à l'aide d'un PPT reprenant les actions ce qui permet l' appropriation / réactivation du lexique et de la grammaire.
production attendue: She will give thanks for every thing she has. She will have a big dinner with her family . She is going to go to the restaurant or at home. She will eat sweet potatoes, mashed potatoes, green beans, turkey with cranberry sauce and a pumpkin pie. She will watch football or parades with gigantic balloons on TV.

Activité 2 :
Durée : 15 mn
Support document écrit ( Chaque élève de la classe reçoit une lettre à son nom  d’un  "virtuel" correspondant américain qui lui  raconte ce qu'il va faire à Thanksgiving) + worksheet
Type de travail ; individuel  puis collectif
Objectif : Construction de la compétence de Compréhension Ecrite et complément d’informations sur How they celebrate Thanksgiving + what they eat ? / repérer les indices paratextuels afin d'identifier un document  et emettre des hypothèses de contenu / déduire le sens probable de mots inconnus par transparence / composition...) / utiliser un dictionnaire . + repérer  et s'approprier comment on écrit une lettre + comment on organise ses idées de façon chronologique à l'aide de first, next, then.... ce qui leur servira lors de l'expression écrite
Déroulement :
Au rétro projecteur : j’affiche de façon floue une des lettres. Les élèves doivent retrouver le type de document grâce à sa disposition. Ensuite ils emettent des hypothèses de contenu.
Distribution des lettres individuellement  et de leur Worksheet qui permet le  travail sur la forme de la lettre  et de son organisation: repérage de first, next , then , after..
et sur le fond  : Travail d’inférence à l'aide de la grille de la séance précédente.
Mise en commun des réponses sur la forme
Pour le fond,  Individuellement les élèves relisent la lettre et complètent la fiche What I know now / what I want to know afin de préparer le futur travail d'Interaction oral.

HW : revois la bande rythme + le poeme + le « now I know » et prépare un questionnaire pour évaluer tes camarades ainsi que des mots croisés sur tout le nouveau lexique


Séance 4 :
compétence Travaillée: Interaction orale
Activité1 :
Durée : 25 mn
Support :  fiche d'évaluation
Type de travail ; collectif
Objectif : vérifier les connaissances 
Evaluation orale: de 8 élèves sur le poeme +  8  autres sur la bande rythme toujours évalués par leurs camarades.


Activité 2:
Durée : 30 mn
Support fiche What I know / what I want to know + questionnaire  et mots croisés des élèves préparé en HW + fiche recap
Type de travail ; binôme puis collectif
Objectif faire une Pause récapitulative
/ permettre l'assimulation des savoirs + savoir-faire/ vérifier les acquis .
Déroulement :
Vérification des connaissances à l'aide des questions  et des mots croisés préparées par les élèves ( évaluation formative)

 Les élèves qui n'ont pas trouvé certaines réponses interrogent les autres.

Puis distribution de la fiche récapitulative des connaissances . Chacun complète sa fiche puis ceux qui n'ont pas trouvés toutes les réponses interrogent les autres.

Ces pauses récapitulatives me permettent de récupérer les élèves les plus " perdus". Ainsi ils récupèrent les informations qui leur manquent. Elles permettent en outre d'aider les élèves à mémoriser les informations les plus essentielles pour mener à bien les productions finales.
Tous les élèves auront ainsi qqch à dire / écrire. 

HW: Savoir dire + écrie le What I know now + fiche recapitulative + lexique des mots croisés + revoir le poème + bande rythme.



Séance 5
compétence Travaillée: Compréhension écrite
Activité1 :
Durée : 15 mn
Support :  fiche d'évaluation
Type de travail ; collectif
Objectif : vérifier les connaissances
déroulement:5 élèves récitent le poème et sont évalués par les autres élèves à l'aide de la fiche d'évaluation
+ Evaluation orale par les élèves à l'aide de la fiche d'évaluation  de 5 autres élèves tirés au sort sur la bande rythme

Activité 2 :
Durée : 25 mn
Support Doc écrit : ESL The story of Thanksgiving (p 45 et 46) découpé en étiquette
sans le nom du bateau . sans l'image n°3 . Cela leur ajoutera des questions à poser aux correspondants la séance suivante.
Type de travail ; en groupe
Objectif s:  répondre à la question what does it commemorate? ainsi qu'aux questions de la séances1 / why do they wear those hats / why are there Indians?
Emettre des hypothèses et les vérifier
Repérer les noms propres et  les chiffres
Travail sur  le  prétérit.
Déroulement :
 What does it commemorate?
Emission d'hypothèses puis distribution des Images + texte séparés. Les élèves doivent s’appuyer sur les images pour retrouver le texte et reconstruire l'histoire , vérifiant ainsi leurs hypothèses.

Activité 3 :
Durée : 15 mn
Support Doc écrit : ESL The story of Thanksgiving (p 45 et 46) .
Type de travail ;individuel + collectif

Objectif s
Reflexion sur la formation du prétérit
Déroulement
relis le texte et  releve les verbes . Classe les  en 2 colonnes + trouve un titre.

Mise en commun

maintenant retrouve dans ton livre  la base verbale de ces verbes au prétérit.

Mise en commun


Recap oral qui sert pour la prise de notes . Les élèves complètent le "What I know now"

HW : poeme  +  révision des What I know now +  Prépare, pour tes camarades,  5  phrases à compléter par les verbes appris  sur l'histoire de  Thanksgiving .

Séance 6:
compétence travaillée : Interaction orale

Activité1 :
Durée : 25 mn
Support
Type de travail ; collectif
Objectif : vérification des connaissances
déroulement:
les 4 derniers élèves sont évalués sur le poeme + 6 derniers sur bande rythme.

+ Mise en commun du HW sur le prétérit . Les élèves s'échangent leurs phrases et complètent par les verbes au prétérit.

Puis : Evaluation formative :


Cette évaluation soulève certaines questions non encore élucidées par les élèves, telles que:
What was the name of the boat? Where did they land? What was the name of the Indian Tribes? What were the names of the 2 Indians who helped the Pilgrims? Why did the Pilgrims flee to America?...
Cela permet ainsi de faire travailler le questionnement au prétérit.

Activité2 :
Durée : 30 mn
Support :  questions du what I want to know
Type de travail ; classe divisée en 5 groupes ( A / B / C / D / E )
Objectif
poser des questions pour obtenir un renseignement afin d'approfondir ses connaissances / prendre la parole / donner un renseignement.
déroulement:
Interaction orale :
Elève en groupe : Chaque groupe reçoit un court texte et une image illustrative contenant une ou 2  informations que les autres n'ont pas.
 
ils complètent la fiche What I know / what I want to know  ce qui permet la préparation des questions qui restent sans réponse.
Ensuite chaque groupe se séparent de façon à ce que 5 autres groupes soient formés ayant chacun un élève du groupe  A, un élève du groupe  B, C , D et F.

Puis 1 / 1 les élèves se questionnent jusqu'à ce que tous aient toutes les réponses.


HW ; préparation de la fiche de révision " maintenant je connais ....( savoirs)  donc je  suis capable de  ... ( ce que je fais de mes savoirs) "
L'élève doit se préparer à l'évaluation sommative en faisant lui meme le bilan de ses savoirs  et savoirs faire  et doit  fabriquer une évaluation pour ses camarades.

Séance 7 :
Compétence Travaillée: Production orale

Activité 1
Durée : 30 mn
Support fiche "maintenant je suis capable de "
Type de travail ; binôme puis collectif
Objectif faire une Pause récapitulative
Déroulement :
LEs élèves se distribuent les évaluations  formatives afin de vérifier leurs connaissances;

puis 
les élèves qui n'ont pas trouvé certaines réponses interrogent les autres.

Puis distribution de la fiche récapitulative des connaissances . Chacun complète sa fiche puis ceux qui n'ont pas trouvés toutes les réponses interrogent les autres.


Cela permet de préparer les révisions avant l'evaluation sommative par une auto-évaluation à la maison des acquis supposés.
Ex de fiche construite avec les élèves,

Pour vérifier que j’ai atteint les objectifs, je m’auto -évaluation

Maintenant je suis capable de :

Facile

Ca va

J’ai du mal

Très difficile

Je ne sais pas faire

Dire ce qu’est Thanksgiving

 

 

 

 

 

Quand et où il est fêté

 

 

 

 

 

Dire ce que mange les américains à Thanksgiving

 

 

 

 

 

Dire ce que font les américains à Thanksgiving

 

 

 

 

 

Raconter l’histoire de Thanksgiving

 

 

 

 

 


HW: révision générale + préparation de l'entretien oral

Séance 8 :
evaluation orale : Entretien individuel . Cette évaluation permet la vérification des connaissances réelles de l'élève et sa capacité à  les utiliser à des fins réelles de communication:
différents critères sont donc pris en compte, y compris la gestuelle. Elle me permet en outre  de lui poser des questions afin de vérifier des connaissances qu'il aurait omis / oublier de donner.

Evaluation écrite : Pendant ce temps,  les autres préparent la lettre en respectant les codes . Les élèves doivent faire montre de toutes les connaissances acquises pendant la séquence.



séquence suivante:
Le poème travaillé en séance 1 sera réutilisé la séquence suivante où les élèves auront à produire un poème sur ce qu'ils mangent et une lettre de réponse aux correspondants virtuels sur ce qu'ils font à Noel.

 
Repost 0
Published by Mrs Cadot - dans CECRL
commenter cet article
3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 04:22

Je vous mets en ligne le type d'auto évaluation que je donne aux élèves!

fiches de savoirs à maîtriser pour effectuer les compétences communicationnelles

fiches des compétences communicationnelles

N'hésitez pas à envoyer des commentaires

Repost 0
Published by Mrs Cadot - dans CECRL
commenter cet article
3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 04:12

Qu’est ce que c’est que cette compétence là?

 

  En fait, ce grand mot orthoépique implique que « les élèves, amenés à lire un texte préparé à haute voix ou à utiliser dans un discours des mots rencontrés pour la première fois, sous leur forme écrite, devront être capables de produire une prononciation correcte à partir de la forme écrite. Cela suppose :

-la connaissance des conventions orthographique

- la capacité de consulter un dictionnaire

- la connaissance des conventions qui y sont mises en œuvre pour représenter la prononciation

- la connaissance des implications des formes écrites, en particulier des signes de ponctuation, pour le rythme et l’intonation.

- la capacité de résoudre les équivoques ( homonymes, ambiguïtés syntaxiques…) à la lumière du contexte. »

 

Cette compétence est fondamentale dans notre enseignement car quand on réfléchit bien, c’est cette compétence que l’élève doit mettre en œuvre lorsqu’il lit sa leçon pour en rendre compte au cours suivant ! Et c’est vrai que l’on ne le prépare pas forcément à ça ! Pourtant  qu’elle est fondamentale !

Ce n’est pas que je ne faisais pas ça en cours avant ! Mais le CECRL donne vraiment des pistes de réflexion sur notre enseignement ! Des trucs tellement évident qu’on se demande pourquoi on n'y a pas pensé auparavant !!!! Evidement que je donnais des outils aux élèves, comme une grille de phonologie et j’écrivais les symboles sous les sons difficiles. Je les faisais lire plusieurs fois la leçon pour m’assurer que les mots difficiles étaient  prononcés correctement ! Cependant je n’étais pas satisfaite de moi et je me rendais bien compte que ce n’était pas suffisant car beaucoup revenait en ne prononçant pas correctement les mots !

  

        En fait, je ne leur donnais pas les outils nécessaires à leur autonomie ! je ne leur faisais pas construire cette compétence par les élèves et si ils ne se rappelaient plus de la prononciation, ils ne savaient pas trop comment la retrouver où avaient pas l’envie de la rechercher tellement la tâche leur semblaient compliquée.

  

       Il me fallait donc leur faire construire cette compétence !

      
      
Comment faire ?

 

En fait, je fais un travail très intense à l’oral avant de passer à l’écrit et je base tout sur la compétence heuristique ( encore un gros mot) c’est à dire sur la découverte par l’élève. C’est lui qui découvre tout, je lui donne la main, le mets sur la voie,  mais ne fais rien à sa place. Je ne lui donne aucune conclusion avant qu’il ne les ait cherchées par lui-même. 

 

 Je pense que j’avais tendance à introduire trop vite l’écrit car je voulais que les élèves ( et les parents ) aient qqch sur le cahier.

  
          Je procède désormais autrement : Voici un exemple de séquence faisant construire la compétence orthoépique : cette séquence est sur le thème de la « « morning routine ». niveau 6°

La tâche finale est : je dois être capable de parler pendant une minute de ma routine matinale.

  séance 1: j’introduis le lexique par l’image et je fais écouter la phrase qui correspond à l’image.

Ex : image de quelqu'un qui se lève : I get up, répétition de la phrase par la classe puis quelques élèves.  je projette ensuite une autre image et on procède de la même manière en reprenant à chaque fois les images qui viennent d’être dites afin d’en faciliter la mémorisation. A la fin les élèves doivent connaître les images par cœur.

           Cette phase de mémorisation est super importante ! Mes élèves ont beaucoup de mal à travailler chez eux. Je suis obligée de les faire apprendre en classe afin que la compréhension du lexique ne vienne pas entraver la construction de la compétence. Je prends donc une séance complète à la mémorisation du lexique, en générale il y a une dizaine de phrases ! Pour éviter la lassitude, on fait divers jeux avec pour objectif la prononciation et la mémorisation.

Ex : les élèves sont en groupe de 4. un groupe vient choisir une carte pour un groupe de son choix. Les élèves se consultent et désignent un rapporteur ( différent à chaque fois) qui doit être capable de prononcer correctement la phrase donnée  sous peine d’éliminer son équipe. L’élève rapporteur apprend ainsi à prononcer correctement la phrase car il est aidé de ses camarades et  porté par eux et le jeu perd son stress ! l’oral est ainsi dédramatisé.

Pour varier, il faut avoir pas mal d’activités visant le même objectif : « knots and crosses », mime…

          je leur demande en hw de raconter leur routine pour leur lendemain en cherchant des images illustratives des activités. 

  
Séance 2 :

 Activité1 :  Les élèves ont les cartes/ images représentant les activités et doivent les remettent en ordre en écoutant leur camarade parler de sa routine .

 

 

 

 

 

Activité 2 :  Puis on passe au travail sur la phonologie. On écoute les phrases une par une  et les élèves doivent retrouver le bon schéma intonatif.   

Ex : 1. I have a shower / 2. I brush my teeth  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oooo/

oOoO/

OooO

oooO 

oOoo

1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ü   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2

 

 

 

 

 

 

 

 

ü   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mise en commun et vérification des réponses par l’écoute


         Une fois les mots accentués repérés , on passe au travail de repérage de la syllabe accentuée.

 

 

 

 

 

 Activité 3 : Je leur demande de classer ensemble tous les mots qui contiennent le même phonème parmi les mots accentués suivants: je ne travaille qu’à partir des images !!!! Ils n’ont pas le mot écrit !

 wash / face / brush /teeth/ comb /dressed/ wake up/ get up/ breakfast / rush / take / bag / go / sleep / put / shoes / school / watch

 Wash / watch 
Face / wake / take 
Brush / rush / 
Dressed / get / breakfast 
Go / comb 
Sleep / teeth
Shoes / school 
Bag
Put

 

 

 

 

 

     Puis mise en commun et vérification par l’écoute !

Puis on  insiste sur ceux qui leur ont posé problème :

Ex:     wake / get 
        
bag / wash / watch

          put / shoes

  
Activité 4 : On recherche ensuite le symbole phonétique correspondant au son : Les élèves par 2 recherchent dans le dictionnaire/ manuel partie lexicale le symbole phonétique et doivent écrire derrière la carte image le phonème correspondant.

     Puis on met en commun. Ce travail leur permet de développer leur capacité à mieux comprendre les symboles du dictionnaire.

HW : les élèves doivent être capables de prononcer correctement les mots pour la séance suivante. Je leur donne une fiche d’auto-évaluation pour les guider.

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Je sais très bien faire, je suis prêt(e) pour  l’évaluation

 

 

 

 

 

 

 

Je suis presque prêt(e) pour mon évaluation

 

 

 

 

 

 

 

Je n’y arrive pas trop, j’ai encore besoin de m’entraîner

 

 

 

 

 

 

 

Je connais le lexique de toutes les images

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je prononce les phrases en respectant les mots porteurs de sens

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je respecte la syllabe accentuée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je prononce correctement le phonème de la syllabe accentuée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

Seance3 : évaluation orale du  nouveau lexique à partir des images en fonction de la grille donnée.

  

 

objectif  de la séance:  trouver des règles qui vont leur permettre de passer du son à l’orthographe ou de l’orthographe au son.

  
Les élèves par groupe de 2, essaie de retrouver l’orthographe des mots qui  se prononcent de la même façon :  son [ei],  Ex : wake / take / face. On part du son pour aller à l’orthographe. Les élèves concluent que  le son [ei] s’écrit avec la lettre a.

Quand on passe au mot wash et watch , il en concluent aussi que la lettre a se prononce [o]

Je leur demande alors de trouver une règle qui leur permettra de ne pas se tromper entre les deux sons.

Quand la lettre a est précédée de w, le son est [wo] 
Quand la lettre a est suivie d’une consonne + e, alors a se prononce [ei]

En procédant ainsi tout au long de l’année, au fur et à mesure des occurrences rencontrées, l’enfant se forme tout un système de règles qui lui permet ainsi de construire sa compétence orthoépique.

 

 Pour schématiser tout cela, je leur fais mettre ça en dessin, que les élèves complètent :

 

 

 

 

 

 

 Inversement, ils doivent partir de la lettre et retrouver les sons sous forme de fleurs.:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        Tout est recopié au début du cahier. En début d'année, je laisse 20 pages avant de passer à la partie cours.

Ces 20 pages sont destinées à l’aide méthodologique et leur permet de se retrouver ainsi plus facilement. J’ai 8 pages consacrées à la phonologie.

1)      généralité : tout ce qui concerne les crochets, l’accent pour marquer la syllabe accentuée…

2)     les voyelles courtes,

3)     les voyelles longues

4)     les diphtongues

5)     les consonnes les plus difficiles

6)     le son et son orthographe possible

7)    l’orthographe et le son possible

8)    l’intonation et rythme.

  

En HW, chaque élève doit préparer un test pour les autres, du type : Find the odd one out :

Ex: Wake / get / face / late 
      bath / wash / bag 
      dressed / get / take / breakfast 
      go / comb / shower…

 Séance5 : Mise en commun du HW. Par groupe de 2, les élèves se montrent les tests et s’inter-corrigent si besoin est. Ensuite, ils interrogent le groupe voisin .

 

 

 

 

 

   Quand 2 groupes sont en désaccord, on met en commun avec le reste de la classe

  
  
En faisant créer ces tests aux élèves, çela leur fait prendre conscience de la prononciation.

 

   On passe ensuite au travail de Compréhension Orale qui me permettra par la suite un travail approfondi sur « la connaissance des implications des formes écrites, en particulier des signes de ponctuation, pour le rythme et l’intonation ».

 Activité 1. Compréhension Orale :

John is going to talk about his morning routine. What words do you expect to hear.

 Un élève vient au tableau écrire les mots auxquels ils s’attendent . Puis ils doivent les cocher quand ils les entendent réellement.

 

 

 

 

 

    Ce travail est facilité par tout le travail effectué en amont sur la prononciation. En effet, lorsque les élèves savent correctement prononcer les mots, ils ont plus de facilité à les reconnaître à l’oral !

Ensuite ils doivent retrouver l’ordre des actions en repérant les marqueurs chronologiques : First, next, then, finally ,before , after .

Ils récapitulent la routine de John en se prenant pour lui et je distribue le texte.


Activité 2 :
objectif : repérer le rythme et l’intonation à partir du texte écrit.

Le texte me sert ensuite à faire prendre conscience aux élèves des implications des formes écrites, en particulier des signes de ponctuation, pour le rythme et l’intonation.

 1ere écoute : 
 
leur tâche : indiquer les pauses courtes en mettant un slache et les pauses longues en mettant avec 2 slaches.

   Vérification par l’écoute et conclusion : la virgule entraîne une pause courte et le point une pause longue.

 

 

 

   J’essaie aussi de leur faire prendre conscience des groupes de sens / groupe de souffle, afin de les habituer à ne pas faire des pauses entre les groupes de sens mais à mettre ensemble tout ce qui va ensemble.

   Pour se faire, en groupe, je leur demande de me dire ce qui va ensemble et ce que l’on ne peut séparer, puis on vérifie par l’écoute.

 

 

 

 

 

     Ensuite pour le travail, sur l’intonation, les élèves écoutent et indiquent par une flèche si la voix monte ou descend avant les pauses. On vérifie par l’écoute. Et on met en commun leurs conclusions : la voix monte dans une énumération avant une virgule et baisse au point ;

      Le travail ne s’arrête pas là. Ils doivent ensuite repérer les mots accentués en les soulignant,

puis repérer la syllabe accentuée en l’ entourant, écrire le symbole phonétique correspondant à la syllabe accentuée  et indiquer les liaisons à l’aide de flèche.

 
Séance 6 : Ils s’entraînent en respectant les critères donnés en auto-évaluation et quand ils se sentent prêts , passent en évaluation sommative.


Critères d’auto-évaluation : 

 J’accentue les mots porteurs de sens

Je respecte la syllabe accentuée

Je prononce correctement les phonèmes de la syllabe accentuée

Je respecte les pauses

Je baisse la voix en fin d’énumération et de phrases et la monte devant une virgule dans une énumération.

Je respecte les liaisons

 Séance 7 : Evaluation : lecture d’un texte connu.

 

 

 

         Ils sont ensuite évalués sur leur lecture du texte

Repost 0
Published by Mrs Cadot - dans CECRL
commenter cet article